Les services onion permettent aux gens de naviguer et aussi de publier dans l’anonymat, même de publier des sites Web anonymes.

L’on compte aussi sur les service onion pour du clavardage (dialogue en ligne) et du partage de fichiers sans métadonnées, des interactions plus sûres entre des journalistes et leurs sources avec SecureDrop ou avec OnionShare (sites en anglais), des mises à jour de logiciels elles aussi plus sûres, et des façons plus sécurisées d’accéder à des sites populaires tels que Facebook (page en anglais).

Ces services utilisent le domaine de premier niveau à usage spécial .onion (au lieu de .com, .net, .org, etc…) et ne sont accessibles que par le réseau Tor.

Lors de l’accès à un site Web qui utilise un service onion, le Navigateur Tor affichera dans la barre d’URL l’icône d’un petit oignon vert qui affiche l’état de votre connexion : sécurisée et qui utilise un service onion.

Icône d’oignon

Et si vous accédez à un site Web avec HTTPS et un service onion, il affichera l’icône d’un oignon vert et un cadenas.

Oignon vert avec un cadenas